Vierge voilée

Vierge voilée

La « Vierge voilée » de Giovanni Strazza

« Extraordinaire !« , « L’Italie est consternante de beauté, mais je n’ai jamais été aussi soufflée« , « Pure beauté »
Impressionnante par son effet de transparence.

C Okiorina │ La "Vierge voilée" de Giovanni Strazza

Quand je regarde cette œuvre de Strazza, je ne peux quand même pas oublier qu’il s’agit d’une sculpture religieuse. Je ne sais pas grand chose de l’œuvre. Je pense malgré tout que c’est la Vierge Marie, même si on pourrait aussi penser qu’il s’agit d’une vierge, la virginité étant toujours un gage de pureté et de spiritualité. Qu’il s’agisse de la Vierge Marie ou d’une vierge, comme étaient vierges par exemple les vestales, il y a l’idée d’une pureté, d’un rapport au divin qui n’est pas entaché par la sensualité et la sexualité. La première chose qui frappe quand on regarde ce visage, c’est l’ambiguïté entre un souci de figurer la spiritualité par les yeux fermés, par ce qu’on devine d’émotion contenue, et le contraire qui est cette perturbation par les degrés divers de l’épaisseur du voile, qui crée comme une sorte de vague, de mouvance qui brouille l’image.

La Vierge voilée, de Giovanni Strazza, milieu du XIXe siècle

Crédit :
Giovanni Strazza / Wikimedia Commons

Sources :
France Culture
Creapills

c okiorina │La "Vierge voilée" de Giovanni Strazza

Spread the love
Les commentaires sont clos.
Top